Depuis plusieurs décennies, les chrétiens catholiques des Communautés Ecclésiales Vivantes "Shirika" de la Paroisse Cathédrale d'Ibanda organisent à tour de rôle chaque matin à partir de 6h00' un apostolat aux malades hospitalisés à l'HPGRB. 

   Ils sont nombreux ces malades qui sont hospitalisés au sein de l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu qui n’ont rien à mettre sous la dent pendant leur séjour d’hospitalisation car dépourvus des moyens financiers; ils n’ont ni frère, ni sœur moins encore des connaissances qui peuvent leur venir en aide.

La plupart de ces malades proviennent des familles pauvres  et indigentes de la ville de Bukavu et des territoires de Kabare, Walungu, Kalehe, Idjwi, Uvira, Mwenga et Shabunda. Leur frais  de soins médicaux est pris très souvent en charge par le Service Social de l’Hôpital Provincial Général de Référencé de Bukavu et l’Aumônerie catholique des malades implantée à son sein.

Ces malades en détresse, qui, en plus du manque des moyens pour se faire soigner, manquent également l’argent pour s’offrir un repas et se demandent nuit et jour d’où viendra leur secours. Le secours leur vient de ces hommes et femmes chrétiens catholiques qui, nonobstant les maigres moyens financiers qu’ils disposent, se cotissent dans leurs communautés ecclésiales vivantes de base « Shirika » pour offrir un repas du 1er janvier au 31 Décembre à tous ces malades démunis.

 

 

Ces hommes et femmes de foi chrétienne modèle, en plus de donner leurs cotisations, se rendent disponibles chaque matin à partir de 6H00’ pour servir le repas à ces malades dans leurs salles d’hospitalisation. Existe-t-il un acte d’amour ou de charité que celui-ci ? L’apostolat aux malades qu’on ne connait ni frère, ni sœur moins encore les origines, sans attendre d’eux quelque en retour, est une preuve par excellence d’une vie chrétienne à la lumière de l’évangile de Jésus Christ, lui qui nous invite tous à voir la miséricorde, à l’instar du bon samaritain, envers avers ceux-là  qui souffrent et qui manquent de secours pour sauver leur vie (Evangile selon Saint Luc 10, 30-37).

L’apport de ces hommes et femmes de bonne foi est très capital dans le traitement médical des malades indigents au sein de l’Hôpital Provincial Général de Référencé de Bukavu, car une bonne administration des soins est toujours accompagnée d’un bon régime alimentaire.

Frères et sœurs, le Christ nous appelle à nous aimer les uns les autres par les actes de charité,  car l’homme est fait à l’image de Dieu. En visitant ces malades indigents en leur apportant du secours par leur prise en charge alimentaire ou encore en contribuant au payement de la facture des soins médicaux pour l’un d’eux, c’est à Dieu que vous prêtez et vos activités seront bénies davantage.

L’apostat aux malades ne pas une question d’abondance des biens mais plutôt une question de richesse d’esprit, même le peu que vous avez, mes frères et sœurs, vous pouvez le partager avec ces malades en détresse qui se sentent abandonnés à leur propre triste par leurs semblables hommes que  nous sommes. Partageons nos joies et bénédictions avec ces hommes et femmes malades, qui souffrent jour et nuit sur les lits de l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu.

 

Comme le souligne très bien, le Pape Saint Jean Paul II dans son encyclique Pacem in terris  « il existe une certaine honte de vivre heureux tout seul », notre richesse, notre prospérité, notre intelligence, … doit contribuer au bonheur et au bien-être des tous.    A quoi vous sert votre argent, votre fortune pendant que votre sœur ou frère est rongé à petit feu par la maladie sur son lit de malade à cause de manque des moyens pouvant lui permettre de se procurer même d’une petite plaquette des comprimés qui pourraient lui sauver la vie.

  

 

Frères et sœurs, vous qui nous lisez, nous ne doutons aucun instant que ce message, ce cri d’alarmes de ces hommes et femmes malades indigents ne vous laissera insensible, il percera vos cœurs et oreilles. Nous vous invitons à faire comme ces hommes et femmes de foi chrétienne modèle, à visiter les malades indigents de l’Hôpital Provincial Général de Référencé de Bukavu et vous verrez la main de Dieu sera toujours sur vous, car nous faisons un vrai don à Dieu lorsque nous donnons aux plus petits que nous en étant convaincu que nous ne pouvons rien attendre d’eux en retour.  

L’Hôpital Provincial Général de Référencé de Bukavu tient à témoigner sa gratitude à l’égard de ces hommes et femmes de volonté immense qui ne cessent à le soutenir dans la prise en charge des malades.

Que la bénédiction de Dieu soit à jamais avec ces hommes et femmes de foi chrétienne exemplaire, membres des Communautés ecclésiales vivantes de base de la Paroisse Cathédrale d’Ibanda.